CIRCINO : un cadeau ludique pour toute la famille 

 

Pour les petits et très petits enfants, une attraction foraine est ouverte à Fressin rue de Planques.
Venez passer avec eux un moment agréable.

Festivités du 14 juillet...
Elles ont commencées le 13 juillet à 21h par la retraite aux flambeaux qui a emmené une quarantaine d'enfants
dans un défilé dans les rues de Fressin derrière l'harmonie municipale.


Au retour au stade Caron, quelques morceaux de musique dispensés par l'Harmonie ont emmené l'assistance
vers l'installation totale de la nuit.
Ce fut alors le moment pour nos 3 artificiers du jour , Noel, Jean-Noel et Jerémy de lancer le feu d'artifice
ou pendant 10 minutes des bouquets multicolores ont éclairé le ciel.

Pour ceux qui n'ont pas pu y assister, voici le lien pour accéder à l'intégralité de ce spectacle pyrotechnique :

Feu d'artifice 13 juillet 2022

Tous sont répartis enchanté de leur soiréee.


Le lendemain matin, jour de l'armistice, c'est encore l'Avenir Fressinois qui a ouvert le défilé officiel
de la salle des fêtes au monument au morts.
Après l'appel aux morts prononcés par le premier magistrat de la commune, Claude Vergeot et le
dépot de gerbe habituel, François Henguelle et son harmonie ont conclu la cérémonie par une magnifique Marseillaise.

    
Les animations proposées ensuite à la salle Georges Delépine ont elles aussi été plébiscitées
à la fois par les adultes avec le concert donné par l'Avenir Fressinois et par les jeunes écoliers du village
qui entreront en CE2 à la prochaine rentrée, qui ont reçu, de leur côté, une tablette pour poursuivre leurs études
avec un outil informatique particulièrement performant.

  
La municipalité avait également pensé aux autres jeunes car un ensemble de 6 jeux traditionnels installés
sur le parking de la salle des fêtes leur ont permis d'obtenir de belles récompenses.

  

Après le vin d'honneur, bon nombre de fressinoises et de fressinois se sont encore retrouvés à la Brasserie des étangs
pour un repas gastronomique sur  le pré.

Le Christ remis sur pied…
Tombé à terre suite à des rafales de vent, le Christ du calvaire de la Lombardie était mal en point avec une fracture du pied.

De son côté la croix de bois, rongée par l'usure du temps, s'était brisée dans sa chute.

La municipalité s'est donc affairée à leur redonner une nouvelle vie.
Noël, notre adjoint a eu toutes les peines du monde pour remettre en état le Christ en fonte.

Une fois la mission accomplie, il prit la direction d'Euréka pour reprendre sa place sur une nouvelle croix de chêne.

Il ne restait plus qu'à Jean-Noël avec son télescopique de l'ériger sur un nouveau socle en béton pour qu'il retrouve son emplacement initial.
Cette finalisation a donc été faite par les employés de la société Euréka le 4 juillet.